"La danse du peintre"

"The painter's dance"

// Encre de chine, photocopie, collage // Format A4 //

// China Ink on paper // A4 //

C’est celle qui s’opère dans l’atelier, face à la feuille, autour de l’outil

C’est ce que fait le corps pour se mettre au service de la peinture : il danse  

Il se laisse habiter par le mouvement, traverser par un courant

de la révolte à l’apaisement sans distinction

La danse sera comme une note d’intention pour la peinture en advenir

En dehors du mot ou de l’idée

Il faut être ferme et souple à la fois

Dense et danse

Laisser le corps se souvenir de ce qu’il a appris, laisser le corps proposer des gestes nouveaux

La main fait danser l’outil et l’encre contre la surface du papier. 

Le papier fait danser l’encre contre la surface du pinceau 

Un peu plus haut, une main se laisse faire

Encore un peu plus haut, le reste d’un corps apprend à suivre le mouvement qui est inventé devant lui

les yeux se nourrissent de la découverte et du contraste

Maintenant tu peux respirer